Blue Flower

Marthe Robin savait que les enfants sont merveilleusement capables de vivre une vraie intimité de coeur avec le Seigneur. Elle avait l'intuition que la nouvelle évangélisation toucherait les familles, notamment à travers leurs enfants.

« Je compris que c’était dans la paroisse même que devait s’accomplir cette œuvre que le Seigneur appelait la grande œuvre de son Amour... demandant même que l’on fasse sans tarder la première fondation par la création d’une école pour enfants et jeunes filles, qu’II promettait, avec la très Sainte Vierge, de combler de son Amour et de leur divine protection, en disant que l’École serait un jour une des branches de l’Œuvre d’un rayonnement efficace. »